LE PROJET :

Un Tiers-Lieu sur les bords de Loire.

 

L’association « Gabare and Co » présente le projet collectif qui va voir le jour dans la très ancienne école des filles de Chenehutte

 

C’est quoi un tiers lieu ?

 

Un tiers lieu, c’est avant tout un lieu ouvert à tous. Dans cet espace, chacun peut proposer des actions solidaires, culturelles, artistiques et environnementales. C’est un lieu ressourçant en dehors de la maison qui permet de créer du lien et des rencontres.

 

Et concrètement, ça va donner quoi ?

 

L’association souhaite d’abord installer, un espace convivial : un café guinguette. L’idée est de pouvoir se retrouver en famille, entre amis, pour se poser, discuter, après une ballade, en semaine, le dimanche ou en soirée. Et dans ce même espace, il y aura aussi une micro-librairie avec une sélection d’ouvrages coup de coeur mais également une petite épicerie de produits locaux.

 

Et il y aura des animations ?

 

Dés cet été, l’association espère qu’il y aura déjà quelques spectacles-concert, des conférences débats, un ou deux ateliers nature et des stages de découverte. Il y aura un CINE CLUB avec des films classiques et aussi des projections de films documentaires. Dans un Tiers-lieu, chacun peut faire des propositions individuelles ou associatives. Si quelqu’un veut animer une après-midi jeux de société, proposer un atelier de yoga, un groupe de partage de lectures, un atelier de réparations d’objets, une braderie de graines, des pauses parents-enfants, il peut le proposer au Tiers-Lieu.

 

Vous aviez parlé d’un projet radio ?

 

L’association va prendre le temps de voir comment elle peut l’installer sur place avec les idées de chacun. L’idée est de développer collectivement cette radio pour relayer la vie locale et apprendre à nous connaître.

 

De quoi avez vous besoin ?

 

Il y a tout à faire. Nous allons lancer jusqu’à cet été, des chantiers participatifs pour aménager les lieux, faire de la peinture, réparer le mur d’entrée, récupérer du mobilier, construire des supports en bois pour les livres, faire des plantations. Nous allons préparer la programmation pour l’été. Et pour ce faire, nous faisons aussi appel aux dons et aux mécénats.

 

Et le nom de ce café-librairie associatif ?

 

Le café-librairie s’appelle L’Idiot. C’est une référence au roman de Dostoievski. L’idiot parce que l’Idiot c’est le naïf, celui qui ne sait pas, celui qui cherche, qui interroge. Il est singulier, original. Dans une époque de certitude et de doute, la posture de L’idiot invite à l’écoute réciproque

 

Comment vous trouver ?

 

A partir du mois d’Avril, au 4 rue des Ducs d’Anjou, il y aura régulièrement du monde. Et quand le portail est ouvert, n’hésitez pas à rentrer.

 

167007705_102637771931661_83877211948742
mecene.jpg
mecene2.jpg
IMG-6197.jpg