LE JOUR OU LA NUIT

LE JOUR OU LA NUIT

Julie prépare ses bagages pour attraper un train...

Depuis qu'elle est dans sa chambre d'hôpital, toutes les nuits vient le même rêve. Au réveil, elle le consigne soigneusement dans son journal, et jusqu'ici, jamais elle n'a réussi à boucler sa valise.

Parviendra-t-elle un jour à attraper ce train ? Et que lui arrivera-t 'il alors ?...


...Pendant ce temps, quelque part dans une pièce sans murs, une drôle de machine ultra sophistiquée trace à l'infini des formes énigmatiques, empreintes des rêves et cauchemars du monde vivant. Et si cette machine pouvait mêler à loisir les destinées des uns, des unes et des autres ?


Céline Verdier et Auguste Harlé vous embarquent à pleins poumons , avec leurs voix et coups d'archets, dans un monde d'étrangetés où tout est possible. Une enquête poéticonirographique sur un sentier jonché de rêves, de cauchemars, contes et autres menteries.

N'ayez crainte, si rêve et réalité parfois se confondent, nous saurons comment retomber sur nos pieds !


Récit, chant et violon : Céline Verdier

Violoncelle, chant : Auguste Harlé

durée : environ 1H

tous public : seul ou en famille, et/ou entre amis

Nota bene

Le duo

Céline Verdier et Auguste Harlé ont oeuvré ensemble à de multiples occasions , que ce soit lors de soirées conte chez l'habitant, pour le Millau Jazz Festival en 2019 par l'élaboration d'un spectacle itinérant, lors d'interventions dans un Foyer EPE-UEHC toulousain ainsi qu'au service pneumologie de l'Hôpital-Larrey de Toulouse avec la Compagnie du Rêvoir. Ils ont créé en 2019 Awa l'écho du désert un conte musical illustré, avec l'illustrateur Nicolas Lacombe.

Leur joyeuse rencontre artistique s'étoffe d'un certain bagage musical en commun et se déploie avec une pratique et un goût prononcé pour l'improvisation.

Depuis une dizaine d'années, Céline Verdier recueille des récits de rêves du sommeil, ainsi que des cauchemars, auprès de toutes personnes, enfants, adultes, ou anonymes qui ont souhaité les confier par écrit, par oral, via des enregistrements sonores ou des dessins. Elle a ainsi pu constituer un corpus d'une richesse et d'une poésie inouïes, dont les deux artistes s'emparent avec humour et gravité.


Céline Verdier,

conte, musique, théâtre, écriture, collectage, voyage ...


Artiste polyvalente, elle développe très tôt un goût pour le voyage, la recherche, la rencontre des arts et des cultures.

Elle se produit au sein de collectifs groupes compagnies de théâtre, conte, musique, en France comme ailleurs (Angleterre, Sénégal, Burkina Faso).

Elle compose seule ou à plusieurs des parcours artistiques originaux in situ (balades contées, musicales, gourmandes, rurales, urbaines, en jardins extraordinaires, visites théâtrales) et répond depuis plus de 10 ans à des commandes de créations (en duo ou en solo).

Elle élabore son répertoire tant d’écritures que de récits issus de l'oralité et nourrit aujourd’hui ses fictions d’histoires vécues.



Auguste Harlé

musique


Venu du violoncelle classique, Auguste Harlé enrichit son art grâce à l’improvisation. Ses compositions naissent de différentes rencontres avec des musiques actuelles, (musiques du monde,chanson, jazz...). Auguste accorde sa musique avec des arts de différents horizons, en différentes harmonies : théâtre, conte, danse... En groupe ou en solo, en acoustique ou amplifié, Auguste compose & improvise en invitations aux rêveries.